Les huiles essentielles

Je me suis lancé depuis quelques temps dans  la fabication d’huiles essentielles.

Alors j’ai fabriqué un alambic, j’ai été beaucoup beaucoup sur internet, j’ai demandé à de vieux sorciers comment ils faisaient. Non, vous n’aurez pas de photos de mon bel alambic, parce qu’il est interdit d’en fabriquer en France. Je suis dans l’illégalité absolue.  C’est dû au fait qu'avec mon alambic, je pourrais si je le voulais fabriquer de l’alcool, et ça bien sûr, c’est illégal… Mais je m’en fous, je ne fais pas d’alcool mais des huiles essentielles, alors j’attends de pied ferme la gendarmerie pour leur faire visiter mon atelier avec mes petites fioles de menthe, Thym, rose, violette, lavande, etc…

Il existe 800 000 plantes sur terre dont 10 % sont aromatiques, c’est-à-dire qu’elles contiennent des petites glandes remplies d’une essence aromatique. Cette essence aromatique est très puissante, car c’est elle qui protège la plante des parasites, des infections, des rayons du soleil, des insectes, etc. Elle peut se retrouver dans différentes parties de la plante : les racines, les rhizomes, les bois, les écorces, les fruits, les graines, les semences, les feuilles, les fleurs… En aromathérapie, seul la partie qui en est la plus riche sera cueillie, puis distillée.

Cette essence de la plante n’est pas soluble dans l’eau et est plus légère que l’eau, c’est pourquoi la vapeur d’eau va permettre de la transporter sans se mélanger et on pourra donc récolter cette essence pour ensuite la conditionner dans des petits flacons. Une goutte d’huile essentielle nécessite plusieurs centaines de kilos de plante, ce qui explique leurs prix parfois très élevés.

C’est tout pour aujourd’hui, je reviens bientôt avec des videos.

Affichage :